Nouveautés

fr.jimdo.com Blog Feed

UX-Design : 5 erreurs classiques et comment les résoudre (jeu., 21 sept. 2017)
// Vous aussi vous êtes certainement déjà tombé sur un site web sans savoir où cliquer pour aller plus loin. Parfois on est tout simplement perdu sur un site - un peu comme si on était dans un labyrinthe en ligne. C'est exactement ce que l'on aimerait éviter. Et c'est de cela qu'il s'agit dans l'“UX-Design” : créer et concevoir son site web de manière à ce que l'expérience utilisateur soit positive. En d'autres termes, si l'UX-Design est bon, le visiteur se sentira bien sur votre site - et y restera plus longtemps. Aujourd'hui, nous vous montrons comment concevoir un bon UX-Design pour votre site Jimdo. Pour cela, nous avons parlé avec nos experts en design Jimdo et nous vous décrivons ici comment résoudre les erreurs les plus récurrentes. Mais tout d'abord : que signifie exactement UX-Design ? L'abréviation UX signifie „User Experience“, c'est-à-dire l'expérience que les utilisateurs font en se servant d'un produit – ou d'un site web. L'UX de votre site Jimdo dépend de sa construction, de son contenu et de ses options. Le terme UX-Design désigne quant à lui tous les éléments, les fonctions ainsi que le style. Voyons maintenant ensemble quelles sont les erreurs typiques que l'on trouve en matière d'UX-Design et quels conseils nous avons rassemblé pour votre site web. Erreur UX n°1 : Utiliser des icônes et des symboles peu clairs Sur un site Internet, les symboles ou icônes sont pratiques car ils vous font gagner de la place - et en plus ils sont jolis. Mais on peut aussi les utiliser au mauvais endroit et ainsi déstabiliser les internautes. C'est le cas quand on travaille avec des symboles et icônes qui ne sont pas explicites. Les visiteurs peuvent alors essayer de deviner et cliquer pour voir ce qui se cache derrière l'icône. C'est agaçant et cela prend du temps, qu'en général on n'a pas... En fait, au fil du temps, nous avons tous appris à reconnaître certains symboles qui nous aident à nous y retrouver en ligne. Tout le monde sait par exemple que le symbole du téléphone mène au numéro de téléphone, la loupe à la recherche interne, etc. Dès que l'on remplace un de ces signes par un symbole un peu moins connu, les visiteurs se trouvent un peu désemparés. „Où est-ce que j'arrive déjà si je clique sur le canard ?“ Des icônes peu explicites peuvent perturber les visiteurs. „Où est-ce que j'arrive déjà si je clique sur le canard ?“ Des icônes peu explicites peuvent perturber les visiteurs. // Si vous utilisez des icônes, boutons ou symboles sur votre site web, posez-vous la question suivante : "Est-ce que je m'y retrouverais si je me rendais pour la première fois sur mon site web ?" Si la réponse est non, il vous faut alors revoir quelque peu le design. Conseil de pro UX : Utilisez uniquement des symboles connus afin d'indiquer à vos visiteurs le chemin à prendre sur votre site. Il y a de très bons fournisseurs comme flaticon.com et graphicburger.com, chez qui vous trouverez des icônes à télécharger gratuitement. Faites bien attention aux différentes conditions des licences. Erreur UX n°2 : Insérer trop de fenêtres pop-ups Vous cliquez sur un lien, vous commencez à lire - mais avant d'avoir fini la première phrase, une fenêtre s'ouvre et cache votre page. À la place de l'article que vous vouliez lire, un pop-up s'ouvre sous vos yeux - et bien souvent son contenu ne vous intéresse pas le moins du monde. S'il est vrai que cela dérange, il est prouvé qu’une utilisation minimale fonctionne. Sur le blog Jimdo, nous avions testé une newsletter pop-up pendant un moment, et remarqué une hausse dans les inscriptions. Mais les fenêtres pop-ups doivent bien sûr être utilisées avec parcimonie car elles dérangent les internautes.  Selon le Jimdo Expert Robert Brandl, les entreprises sont basées sur la confiance -  il en va de même pour les sites web. Ne sacrifiez pas l'UX de votre site uniquement dans le but de transformer quelques visiteurs en clients. Conseil de pro UX : Si vous voulez insérer une fenêtre pop-up sur votre site, limitez-vous à une seule et n'en abusez pas. Vous devez vous assurer que le contenu du pop-up est utile pour vos visiteurs et qu'il ne va pas trop le distraire de ce qu'il avait prévu de faire. Erreur UX n°3 : Ignorer les retours de vos utilisateurs Un autre exemple tiré de la "vraie vie" : Quand l'UX-designer Chelsea Regnani a développé sa première application mobile, elle a demandé à une amie de lui donner son avis – mais son point de vue ne lui a pas tellement plu : “Elle a trouvé l'application déroutante et n'a pas vraiment saisi son objectif. Je n'ai pas du tout compris sa réaction. J'ai donc ignoré son feedback et continué à concevoir l'application dans mes couleurs préférées. C'est uniquement quand j'ai partagé ma version de l'application avec un plus grand nombre de gens et que tous me dirent la même chose, que j'ai compris petit à petit que le problème était ma propre vision des choses. Je n'avais compté que sur ma propre perception. Après avoir relu tous les feedbacks reçus, j'ai réalisé des améliorations simples, que j'aurais pu effectuer plus tôt si j'avais écouté mon amie ! “ Au final, cela peut donc vous faire économiser quelques problèmes et pas mal de temps, si vous écoutez rapidement l'avis des autres. Heureusement, les tests UX ne sont pas réservés uniquement aux grandes entreprises. Il existe de nombreuses offres comme Usabilla ou Usertesting.com, qui vous permettront de faire tester votre site par de véritables utilisateurs, sans vous ruiner. Conseil de pro UX : Réalisez un test UX de façon professionnelle ou demandez à vos amis de tester votre site web. Même s'il s'agit seulement de quelques personnes, cela vous permettra d'obtenir des résultats intéressants sur la façon dont les gens utilisent réelement votre site, ainsi que sur les éléments de votre design qui posent éventuellement problème. Vous retrouvez des conseils pour réaliser un test utilisateur simple et sans budget dans cet article de blog. Erreur UX n°4 : Négliger vos visiteurs mobiles De plus en plus de gens utilisent Internet sur leur smartphone ou tablette. En 2015, Google a annoncé qu'il y avait eu pour la première fois plus de requêtes depuis des appareils mobiles que depuis des ordinateurs. Même si vous n'utilisez vous-même que rarement votre smartphone pour aller sur Internet, la probabilité qu'il n'en soit pas de même pour vos visiteurs est grande. Vous pouvez vérifier cela directement sur votre site Jimdo dans la partie Statistiques. Tous les nouveaux designs Jimdo sont responsives, cela veut dire qu'ils s'adaptent automatiquement à la taille de chaque écran. Mais au-delà de cela, il existe de nombreuses astuces UX avec lesquelles vous pouvez améliorer la facilité d'utilisation mobile de votre site. Conseil de pro UX : Pensez à vous rendre régulièrement sur votre site depuis un smartphone pour vérifier si tout est bien lisible et utilisable même sur un petit écran. Vous pouvez aussi faire le test gratuit de Google afin de repérer d'éventuels obstacles. Ce test vous montrera par exemple si votre texte est trop petit ou si des boutons ou liens sont trop proches les uns des autres, et qu'il est donc difficile de les cliquer avec son portable. Erreur UX n°5 : Réinventer la roue Vous vous demandez peut-être maintenant quelle part de créativité il vous reste avec toutes ces règles sur le design de votre site... Disons que les gens ont suffisamment l'occasion d'être mis au défi : lors d'une exposition artistique ou de courses d'obstacle par exemple :) Mais se rendre sur un site web ne doit pas en faire partie. À ce niveau-là il vaut donc mieux restreindre un peu votre créativité. Bien sûr, vous souhaitez que votre site web soit unique. Mais attention : cela ne signifie pas que vous devez oublier tous les standards communs, qui facilitent la vie. Comme le dit si bien Randy J. Hunt, le designer chez Etsy : "Pour tous les produits que l'on crée, on devrait toujours donner la priorité à l'efficacité et non à l'intelligence." Les sites web se sont développés au fil du temps, mais les icônes et leur emplacement sur le site sont restés les mêmes. Le bouton "Retour" par exemple est toujours placé en haut à gauche, les informations de contact se trouvent généralement en bas, etc. Nous y sommes habitués. Il ne serait donc pas malin de changer ces éléments de place, simplement parce qu'ils gênent un peu le design de votre site. Quand vous créez un formulaire, il est préférable de demander les informations dans l'ordre habituel : Nom, Adresse e-mail, etc. Vous risqueriez d'embrouiller vos visiteurs en commençant par d'autres champs - et d'entraîner des erreurs inutiles. Conseil de pro UX : Modifier les standards communs risque de rendre votre site difficile à comprendre. Il vaut donc mieux placer tous les éléments à l'endroit où on les trouve habituellement. Et pensez à insérer les informations les plus importantes le plus haut possible sur la page, afin que vos visiteurs les voient sans scroller en bas de la page. Envie de plus de conseils design ? Alors lisez notre article sur les trois principes de webdesign importants et que tout débutant devrait connaître. Se mettre à la place de l'utilisateur Les erreurs UX sont très répandues, mais si vous gardez bien en tête les besoins de vos utilisateurs quand vous construisez votre site web, celui-ci sera alors plus simple à utiliser. Et n'oubliez pas : même les experts UX commencent de zéro et ne savent pas tout tout de suite. Le webdesign, cela s'apprend. Il y a des principes de base que vous devez prendre en compte dans l'optimisation de votre site mais le meilleur moyen d'améliorer votre site web est d'apprendre au fur et à mesure. Nous espérons que cet article vous a permis de découvrir quelques bases d'UX-Design. N'hésitez pas à vous rendre sur votre site et à ouvrir cet article de blog sur une autre fenêtre afin de passer les différents points en revue. // Mathilde Kurtz Rédactrice web CES ARTICLES PEUVENT VOUS INTÉRESSER : Petite cure de jouvence pour votre site web et votre espace de travail >> Lire l'article Ajoutez les comptes e-mail G Suite ou Microsoft Office 365 à votre site ! >> Lire l'article Nouveau : le compte utilisateur Jimdo >> Lire l'article //
>> Lire la suite

Nouveau : le compte utilisateur Jimdo (mer., 16 août 2017)
// Quand nous développons une nouvelle fonction chez Jimdo, notre priorité est toujours la simplicité : tout ce qui touche à vos sites web doit être aussi facile que possible. C'est dans ce sens que nous lançons aujourd'hui une nouvelle fonction pour tous les sites Jimdo : chaque utilisateur aura accès à un compte utilisateur et à un tableau de bord. Si vous ne remarquez rien dans les prochains jours, c'est normal. Nous installons cette fonction à partir du 16 août au fur et à mesure pour tous les sites. Nous vous expliquons en détail ce qui va changer dans cet article de blog ! Au fond, c'est simple à expliquer : chaque utilisateur aura accès à un endroit central, depuis lequel il accèdera à tous ses sites Jimdo – il s'agit du compte utilisateur avec le tableau de bord, qui s'ouvre directement après la connexion. Et si vous désirez créer un nouveau site, vous pouvez le faire directement depuis ce tableau de bord. Ainsi, vous n'aurez plus besoin de vous connecter à plusieurs sites web avec différents mots de passe. Comment obtenir mon compte ? Après avoir créé un compte, vous aurez accès au tableau de bord pour votre(vos) site(s). Mais reprenons depuis le début : Chacun d'entre vous recevra dans les prochaines semaines une notification, après vous être connecté comme d'habitude à votre site web. En cliquant sur la notification, vous arriverez dans une autre fenêtre qui vous permettra ensuite de créer facilement votre compte. Vous pouvez aussi bien sûr créer manuellement un compte utilisateur au moment de vous connecter à votre compte. Si vous ne souhaitez pas créer ce compte pour le moment, vous pouvez tout à fait attendre et vous connecter comme d'habitude à votre site. Après quelques jours, nous vous enverrons une notification de rappel et vous accompagnerons pour vous créer un compte. Ainsi, chaque utilisateur Jimdo aura son propre compte. Attention : Cette nouvelle fonction sera implémentée au fur et à mesure pour tous les sites Jimdo à partir du 16 août. Pourquoi un compte utilisateur ? Vous vous demandez peut-être pourquoi un compte utilisateur est-il nécessaire, puisque vous en avez déjà un. En fait, non, vous n'en avez pas encore. Vous allez créer un compte relié directement à votre adresse e-mail. Mais rien ne change concernant votre(vos) site(s) web ou votre(vos) contrat(s), etc.  La différence, c'est que jusqu'à maintenant, vous vous connectez (sur chaque site web séparément) avec votre domaine et votre mot de passe. Dès que vous aurez créé votre compte utilisateur, vous vous connecterez avec votre adresse e-mail et un mot de passe. Vous pouvez également relier votre compte à Facebook ou Google et vous connecter via ces services.  Note : Bien sûr c'est vous qui décidez si vous voulez relier votre compte utilisateur Jimdo à Facebook ou Google. Ce sont simplement des alternatives possibles à la connexion avec adresse e-mail et mot de passe. Quels sont les avantages de ce compte ? Le compte utilisateur sécurise et facilite l'utilisation de Jimdo. Vous n'aurez plus besoin de vous souvenir pour chaque site du mot de passe correspondant à votre domaine. De plus, il est maintenant beaucoup plus simple de gérer plusieurs sites en même temps. En effet, avec votre compte utilisateur, tous vos sites sont reliés et accessibles depuis votre tableau de bord en un clic. De nombreux utilisateurs ont émis le souhait de se connecter via Facebook ou Google – c'est dorénavant possible, il vous suffit de relier votre compte à ces services. Si vous n'avez pour le moment qu'un site web Jimdo, le compte utilisateur vous offre également de nouvelles possibilités. Et qui sait, peut-être aurez-vous un jour besoin d'un site Jimdo supplémentaire ? :-) Pour utiliser un site à plusieurs Si vous créez un site Jimdo auquel plusieurs personnes doivent avoir accès, vous pouvez alors créer un compte utilisateur spécialement pour ce site. Veuillez cependant être prudent : le partage de données de connexion se fait à vos propres risques, et Jimdo n'est pas responsable. Comment se connecter ? Comme évoqué plus haut : petit à petit, nous allons demander à chacun de nos utilisateurs de se créer un compte. Si vous ne recevez aucune notification à ce sujet dans les prochains jours, vous ne devez rien faire - nous vous tiendrons au courant ! À partir du 15 août, vous pourrez choisir entre les options suivantes au moment de la connexion :   Connexion avec votre compte (voir l'image) : 1. Vous avez déjà enregistré un compte avec votre adresse e-mail ? Alors rendez-vous sur jimdo.fr, cliquez sur “Connexion” et utilisez le formulaire de gauche. 2. Vous n'avez pas encore de compte, mais vous souhaitez en créer un ? Rendez-vous sur jimdo.fr, sélectionnez “Connexion” et cliquez à droite sur “Créer mon compte”.   L'ancien mode de connexion : 3. Vous voulez vous connecter comme avant avec votre nom de domaine ? Cliquez alors en bas de votre site web sur “Connexion” ou bien entrez l'adresse de votre site dans votre navigateur et ajoutez “/login” à la fin : www.mondomaine.fr/login.   À partir du 16 août : // Le nouveau tableau de bord En vous connectant à votre compte, vous accèderez à trois catégories dans votre tableau de bord : “Sites web”, “Profil” et “Déconnexion”. Le nouveau tableau de bord : Vous arriverez ici en vous connectant à votre compte utilisateur. Dans notre exemple, deux sites web sont reliés au compte. Le nouveau tableau de bord : Vous arriverez ici en vous connectant à votre compte utilisateur. Dans notre exemple, deux sites web sont reliés au compte. // Sites web : Vous accédez à cet espace automatiquement après vous être connecté à votre compte. Dans votre tableau de bord, vous verrez votre (vos) site(s) Jimdo. En cliquant simplement sur le site de votre choix, vous aurez la possibilité de l'ouvrir ou de le modifier. Si au départ vous ne trouvez pas les différents sites Jimdo que vous avez actuellement, vous pouvez ajouter très facilement les sites un par un, en cliquant en haut sur „Relier un site web".   Profil : Ici, vous pourrez ajouter une photo de profil et relier votre compte à Facebook ou à Google. Si votre compte est déjà relié à un des réseaux sociaux, alors la photo sera automatiquement ajoutée. Mais vous pouvez bien sûr la changer à tout moment. Cette photo s'affichera par exemple lors d'un échange avec notre équipe du support.   Déconnexion : En cliquant sur ce bouton, vous pourrez tout simplement vous déconnecter. Notez bien : à partir du 16 août – vous recevrez tous au fur et à mesure une notification et vous pourrez alors créer votre compte utilisateur. Vous n'avez donc plus qu'à patienter ! Nous espérons que cette nouveauté vous plaira et simplifiera davantage votre utilisation de Jimdo ! // Mathilde Kurtz Rédactrice web CES ARTICLES PEUVENT VOUS INTÉRESSER : Petite cure de jouvence pour votre site web et votre espace de travail >> Lire l'article Comment tirer profit de son vendredi ? >> Lire l'article 10 chiffres pour les 10 ans de Jimdo >> Lire l'article //
>> Lire la suite

Comment tirer profit de son vendredi ? (ven., 04 août 2017)
// Ce n'est une grande suprise pour personne : le vendredi est sûrement le jour de la semaine le moins productif - les batteries sont déchargées, on pense déjà au week-end et on se dit que cela ne vaut pas vraiment le coup de commencer un nouveau projet à 15h... n'est-ce pas ?   Ne vous inquiétez pas, vous n'êtes pas seul dans ce cas. D'après une étude réalisée aux Etats-Unis, le jour de la semaine le plus productif serait pour la plupart des gens le mardi - suivi de très près du lundi. Et le vendredi ? Il est bien loin derrière. Je ne me suis jamais trop inquiétée du statut du vendredi - jusqu'à ce que je travaille à mon compte. Car j'ai alors réalisé qu'un vendredi peu productif signifiait que j'allais devoir passer une partie de mon temps libre (pendant le week-end donc) à faire des choses que j'aurais dû faire pendant la semaine. Qui  se met à son compte pour travailler le week-end ? Certainement pas moi.   J'ai réalisé qu'il fallait que je réorganise mes vendredis. Non pas en devenant super productive ce jour-là, mais en utilisant à mon avantage la particularité du vendredi. Car le vendredi est un jour où les gens sont plus détendus et plus ouverts. Si j'utilisais les vendredis non pas pour commencer de nouveaux projets mais pour me préparer à la semaine à venir, je pourrais alors moins travailler le week-end et être moins stressée le lundi. Voici comment faire en 6 points. Préparer vendredi sa To-do-liste pour lundi Dans l'étude évoquée ci-dessus sur le thème de la productivité, il a été prouvé que le lundi  était seulement le deuxième jour le plus productif de la semaine. C'est certainement lié au fait qu'on passe une bonne partie de la matinée du lundi à établir sa liste de choses à faire. Pourtant le lundi n'est pas idéal pour planifier sa semaine. Pourquoi ? En effet, le vendredi on sait exactement ce qu'il reste à faire et quelles tâches ont la priorité. Alors que le lundi, après les deux jours de week-end, on s'en souvient à peine... et on a oublié certains détails. Et puis en général au début de la semaine on a de nouvelles choses à faire et plein d'e-mails à traiter. La solution : Au lieu de réfléchir pendant des heures le lundi matin à ce que vous vouliez faire, vous pouvez consulter votre to-do liste et commencer directement à travailler ! C'est pourquoi il vaut mieux écrire dès le vendredi tout ce qui est à faire au cours de la semainte suivante. Et si possible dans l'ordre d'importance, afin que vous puissiez dès le lundi matin commencer par le plus urgent. Vous pouvez pour cela utiliser un outil comme Trello par exemple - ou bien tout simplement prendre un papier et un crayon ;-)   Un des avantages de cette liste, c'est de se vider la tête avant le week-end sans avoir peur d'oublier quelque chose d'ici lundi. Et c'est un sentiment vraiment libérateur. Faire un bilan de la semaine Vous vous dites peut-être que c'est une perte de temps, mais soyez-en sûr : il peut être tout à fait utile de noter le vendredi tout ce que l'on a fait la semaine passée – que ce soit pour préparer la réunion du lundi avec les collègues ou bien simplement pour soi-même. Là aussi, ce qui nous paraît évident et important le vendredi sera peut-être déjà oublié le lundi matin. N'attendez donc pas le début de la semaine pour le noter ! Un autre avantage : faire un bilan vous fera vous rappellera que vous avez été efficace ! En effet on pense souvent à ce que l'on doit encore faire, sans réaliser vraiment tout ce que l'on a déjà accompli. Cette idée vous semble intéressante ? Regardez cette vidéo de Teresa Amabile, professeur à la Harvard-Business-School. Elle y explique pourquoi cela nous rend plus heureux et plus productif de se remémorer ses petites et plus grandes victoires.  Demander un service Arrêtez de penser qu'on ne devrait jamais demander un service à quelqu'un le vendredi, par peur de déranger votre collègue qui part en week-end. C'est au contraire la meilleure raison pour le faire. En effet, les gens pensent au week-end qui approche et non à leur liste de choses à faire. Ils sont donc souvent de bonne humeur, et assez généreux avec leur temps - la semaine suivante est encore loin. Et puis votre demande envoyée un vendredi donne la possibilité à la personne de noter cette dernière sur sa liste de choses à faire - alors que le lundi suivant votre collègue risque d'être bombardé avec d'autres demandes... (voir plus haut). Au final - et c'est le principal - la plupart des gens vous diront "oui". Un peu sournois ? Peut-être. Efficace ? Assurément ;) Dire merci Quand vous faites le point sur votre semaine, profitez-en aussi pour montrer à vos collègues que vous les appréciez. Robert Locke de Lifehack a un conseil intéressant :  envoyez chaque vendredi à un collègue un simple merci. Pas besoin de faire dans le sentimental pour autant : si vous avez une raison de dire merci à quelqu'un, faites le simplement ! La personne concernée se sentira bien et motivée grâce à vous.  Mais n'oubliez pas qu'il s'agit seulement d'un simple merci, et non d'un feedback plus général. Gardez vos critiques plus complètes - même si elles sont constructives - pour le début de semaine, car sinon votre collègue pensera peut-être tout le week-end à ce que vous lui avez dit. Et ce n'est pas du tout ce que vous vouliez ! Trouver de nouvelles idées Beaucoup de gens pensent que le vendredi n'est pas le bon jour pour commencer un nouveau projet car on est déjà fatigué de la semaine. C'est une erreur car c'est un jour idéal pour penser à l'avenir et en parler. Pourquoi ? En général, les gens sont beaucoup plus détendus et plus ouverts à de nouvelles idées qu'un autre jour de la semaine. C'est donc le bon moment pour penser à de nouveaux projets. Et on peut y repenser tranquillement le week-end. Profiter du week-end Récemment je suis tombée sur un dessin d'humeur dans le New Yorker. Il représentait un homme assis à son bureau qui se posait la question suivante : „J'ai un doute - je travaille depuis la maison ou je vis au bureau ?“ Cela vous rappelle quelqu'un ? Alors n'oubliez pas qu'une des meilleures stratégies en terme de productivité est la suivante : Faites une pause et rechargez vos batteries ! Ce n'est pas par hasard que le magazine Entrepreneur Magazine écrit : „Laisser le travail au travail est une des façons les plus efficaces pour récupérer (mentalement) – mais aussi l'une des plus difficiles. Travailler sans s'arrêter est une mauvaise habitude, qui représente un danger pour l'entreprise, pour la santé et pour la vie à laquelle on aspire.“ Depuis que j'ai mis en place ces habitudes, le vendredi est devenu la journée de la semaine de travail que je préfère. Non pas parce que c'est un jour plus tranquille, mais parce que le rythme et les attentes de chacun donnent la possibilité de faire le point et de bien préparer la semaine qui arrive, afin que celle-ci soit moins stressante et efficace. Et vous, quelles sont vos habitudes le vendredi ? // Maggie Biroscak Rédactrice web CES ARTICLES PEUVENT VOUS INTÉRESSER : Ajoutez les comptes e-mail G Suite ou Microsoft Office 365 à votre site ! >> Lire l'article Petite cure de jouvence pour votre site web et votre espace de travail >> Lire l'article Encore plus de nouveautés sur le Blog >> Lire l'article //
>> Lire la suite

Petite cure de jouvence pour votre site web et votre espace de travail (mer., 26 juil. 2017)
// Avec les grandes vacances, on retrouve enfin le temps et l'énergie pour ranger, faire le ménage à fond... avant de profiter du soleil bien sûr ! Et c'est prouvé, ranger peut réduire le stress, améliorer l'humeur et la créativité. Prenez donc quelques minutes pour dépoussierer votre espace de travail et votre site web avec ces cinq idées ! Vous aurez alors l'esprit plus clair pour vous lancer sur un nouveau projet ! 1. Rangez votre bureau - et achetez une plante Les piles de papiers peuvent vous causer du stress – et vous donner le sentiment de n'avoir jamais terminé votre travail. Pourquoi ? Parce que même une fois que vous avez effectué toutes vos tâches, vous avez toujours l'impression d'avoir une montagne de choses à régler. Mais un bureau bien rangé ne doit pas forcément être vide. Des scientifiques ont même découvert qu'un bureau trop bien rangé peut rendre malheureux... Encore une fois, il faut trouver le juste milieu. En d'autres termes : il faut éviter d'avoir une pile de paperasse gigantesque devant son ordinateur, de la vaisselle sale ou encore des cartons de pizzas... Mais une jolie photo, un petit souvenir de vacances, ou bien une plante peut vous permettre de mieux travailler. Des études montrent qu'un peu de vert au bureau est bon non seulement pour l'humeur, mais aussi pour la concentration. 2. Dépoussierez votre site web Tout comme il est important de faire régulièrement le tri dans la pile de documents qui traîne sur votre bureau, il est utile de faire un peu le ménage sur votre site web. Les informations trop vieilles ou sans importance font partie des choses qui énervent les visiteurs d'un site web. Chacun sait que cela peut vite arriver : on annonce une nouveauté, et quelques semaines plus tard, on oublie de supprimer la notification de la page d'accueil. Prenez donc le temps de faire le point sur votre page d'accueil : Vos coordonnées sont-elles actuelles ? Avez-vous relié des réseaux sociaux que vous ne mettez plus à jour ? Annoncez-vous des évènements qui sont déjà passés ?  Mettez-vous en avant des produits que vous ne vendez plus ?  Mentionnez-vous des projets qui sont déjà mis en place ? À quoi ressemble votre site Jimdo en mode Modifier : votre presse-papier est-il en train d'exploser ? Il est temps de faire du tri ;) Note : Quand vous voulez supprimer ou cacher une page qui n'est plus actuelle, regardez bien dans vos statistiques combien de visiteurs se rendent régulièrement dessus. Si le nombre de visiteurs n'est pas négligeable, alors vous pouvez, au lieu de cacher la page, mettre en place une redirection d'URL – ainsi, les visiteurs qui veulent se rendre sur cette page ne tomberont pas sur un message d'erreur 404 mais directement sur la nouvelle page. 3. Ajoutez de nouveaux contenus C'est simple : quand vous supprimez du contenu parce qu'il n'est plus à jour, c'est qu'il est temps d'en ajouter du nouveau. La plupart des propriétaires de sites web rédigent par exemple la page „A propos“ au tout début et l'oublient ensuite complètement. Pourtant c'est dommage, car il y a peut-être eu des changements intéressants comme par exemple l'arrivée de nouveaux employés, de nouveaux services ou bien encore des prix remportés – tout autant d'informations que vous pourriez tout à fait rajouter. Un des effets secondaires positifs : Quand vous ajoutez de nouveaux contenus, cela a un impact sur le nombre de visites des robots indexeurs sur votre site, et améliore donc ainsi votre positionnement sur Google & Co. 4. Vérifiez la version mobile de votre site Si vous faites partie des gens qui modifient surtout leur site web depuis leur ordinateur, alors vous ne voyez certainement pas souvent comment il s'affiche sur un smartphone ou une tablette. Vous oubliez peut-être d'effectuer des petites améliorations au niveau du design, qui faciliteront la vie de vos visiteurs "mobiles“.   Pour vérifier à quoi ressemble votre site web en version mobile, vous n'avez pas besoin de quitter votre ordinateur : rendez-vous simplement en mode visiteur sur le symbole du smartphone ou de la tablette en haut à droite – et vous pourrez naviguer entre les différents modes d'affichage.   Que pouvez-vous découvrir ? Par exemple, il est possible que votre police soit trop petite et donc peu lisible sur smartphone. Ou bien vous avez tellement de contenus sur votre site que les visiteurs doivent scroller afin d'accéder aux informations importantes. Ou encore il n'y a pas assez d'espace entre les liens, ce qui rend difficile de cliquer dessus avec un doigt. 5. Nettoyez votre clavier et votre téléphone (ce n'est pas une blague !) Petite question : quelle partie de votre appartement ou de votre maison est la moins propre ? La salle de bain ? La cuisine ? Pas du tout ! Vous trouverez la réponse directement sous votre nez : il s'agit de votre clavier, votre téléphone, votre souris et votre pavé tactile (ou trackpad). En effet ce sont les objets que vous touchez tous les jours qui sont les plus sales. C'est vrai qu'on les utilise toute la journée et qu'on les nettoie beaucoup moins souvent que la plupart des autres objets de notre appartement... Et quand on pense que des études ont prouvé qu'on touche environ 15 fois par heure son visage et 9 fois son téléphone, alors tout est dit, non ? Faites bien attention quand vous nettoyez votre clavier – surtout si vous décidez de démonter toutes les touches. Et dans la mesure où vous ne mangez pas tous les jours des biscuits devant votre ordinateur, il est peut-être suffisant de l'essuyer doucement avec un chiffon en microfibre humide. 6. Créez enfin une adresse e-mail sur mesure Quand on crée un site web, on est tellement occupé à trouver le bon nom de domaine qu'on en oublie d'enregistrer l'adresse e-mail correspondante. C'est-à-dire un compte e-mail qui va avec le domaine – par exemple contact@mondomaine.fr. Cela vous rappelle quelque chose ? Ou bien est-ce que vous avez renoncé consciemment à une adresse e-mail car vous ne vouliez pas avoir un compte supplémentaire à gérer ? Avec un mot de passe à retenir et des messages qui attendent une réponse ? Dans tous les cas, pensez bien qu'un compte e-mail personnalisé est un grand pas vers le professionalisme et donne une impression de sérieux, bien plus qu'une adresse e-mail chez un hébergeur externe. Surtout quand celle-ci date de quelques décennies.... La bonne nouvelle, c'est qu'il est très simple de créer une adresse e-mail adéquate avec redirection. Ainsi tous les messages qui seront envoyés à la nouvelle adresse arriveront directement dans la boîte de réception que vous consultez régulièrement. Vous n'êtes pas bien sûr de comprendre comment cela fonctionne ? Dans notre rubrique d'Aide en ligne, nous vous expliquons pas à pas comment relier votre compte e-mail avec un programme d'e-mail externe. Avez-vous d'autres conseils pour apporter un vent de fraîcheur sur votre site web ? N'hésitez pas à les partager dans les commentaires ! // Maggie Biroscak Rédactrice web CES ARTICLES PEUVENT VOUS INTÉRESSER : Ajoutez les comptes e-mail G Suite ou Microsoft Office 365 à votre site ! >> Lire l'article Nouvelle fonction : les notifications ! >> Lire l'article 10 chiffres pour les 10 ans de Jimdo >> Lire l'article //
>> Lire la suite

10 chiffres pour les 10 ans de Jimdo ! (ven., 23 juin 2017)
// Nous fêtons cette année le dixième anniversaire de Jimdo - et nous voulons partager cela avec vous ! Pourquoi ? C'est simple : Jimdo est né de l'idée que chacun peut vraiment réaliser son propre projet avec un site web. Nous célébrons ainsi chacun de vos projets - et 20 millions de sites Jimdo ! Mais comment peut-on résumer une décennie Jimdo ? Nous avons essayé ci-dessous ! // Les 3 éléments Jimdo les plus utilisés Texte Titre Image Vous n'êtes pas surpris ? Nous non plus. Ces éléments sont la base de tout site web. Rien qu'au cours des trois dernières années, 105 299 221 images ont été téléchargées sur des sites Jimdo. Autre chiffre impressionnant : les images à elles seules représentent 67 868 638,54 megabytes de données. Même avec une vitesse de téléchargement de 10 Mbit par seconde, un ordinateur aurait besoin de deux ans pour télécharger ce montant énorme de données. // 79 histoires d'utilisateurs Nous vous avons présenté 79 histoires d'utilisateurs qui ont lancé leur projet unique et créé leur site Jimdo. Parfait pour faire le plein d'inspiration ! // 20 000 000 de sites Jimdo créés Et même un peu plus de 20 millions de sites maintenant, car il y en a de nouveaux créés chaque jour ! Si on les imprimait et les mettait tous côte à côte, on obtiendrait l'équivalent en kilomètres de 1,4 fois le tour du monde ! // 915 supermarchés Dans toutes les e-boutiques Jimdo, des millions d'articles ont été vendus au cours des dix dernières années. Un chiffre qui correspondrait à l'équivalent de 915 supermarchés remplis de produits de toutes sortes ! // 64 831 217 salles de cinéma Nous avons comptabilisé le nombre de visites sur tous les sites Jimdo - cela correspond au nombre de personnes pouvant tenir dans 65 millions de salles de cinéma ! Et cela uniquement au cours des 12 derniers mois !  Waouh. On reprendrait bien un peu de pop corn ! // Les 6 changements de page d'accueil de jimdo.com les plus mémorables Au cours des dix dernières années, nous avons complètement changé le design de notre page d'accueil six fois. Et on sourit un peu en voyant certains designs aujourd'hui... Et vous, vous souvenez-vous du design de vos premières pages d'accueil ?   Anecdote amusante : Il y avait un smiley dans notre tout premier logo ! :)   Un petit voyage dans le temps : // // 155 125 repas cuisinés Notre cuisinier Sam a préparé environ 155 125 repas depuis qu'il a rejoint Jimdo - sans compter tous les petit-déjeuners. Et oui il y en a des bouches à nourrir chez Jimdo ! C'est important pour pouvoir se remuer les méninges ;) Sam cuisine de façon variée : viandes, poissons, plats végétariens - mais c'est clairement les steaks qui ont le plus de succès ! // 2 000 000 d'applications mobiles Jimdo téléchargées Que vous soyez dans le bus ou à la plage - vous pouvez mettre à jour votre site à tout moment depuis la version mobile de votre site Jimdo. Nos applications mobiles ont été téléchargées plus de 2 millions de fois ! // 6 400 000 messages envoyés sur le chat interne Nous avons échangé plus de 6,4 millions de messages au cours des deux dernières années - depuis que nous utilisons en interne l'outil Slack. Comme vous le voyez, nous communiquons beaucoup entre nous chez Jimdo ! // 56 040 questions traitées au service client Nous répondons à toutes ces questions - chaque mois :) Et nous faisons vraiment de notre mieux pour vous aider dans la réalisation de votre projet.   La question la plus courante : “Comment puis-je transférer mon domaine ?”   La question la plus bizarre : “Comment puis-je pirater un site Jimdo ?” (haha !)   Jimdo c'est aussi :   9 langues. Que ce soit avec un “Hola” ou un “Auf Wiedersehen” : nous parlons votre langue pour vous accompagner.   30 pays différents. Nos employés Jimdo viennent d'un peu partout dans le monde. En tout, ce sont trente nationalités qui cohabitent quotidiennement dans la bonne humeur :)   Un beau mélange de passion, de beaucoup de travail et de moments conviviaux : voilà ce qui a marqué les 10 premières années de Jimdo ! Ce qui nous motive chaque jour, ce sont les personnes derrière ces 20 millions de sites web - chacune avec une idée, un projet. Alors merci à tous ! Et en route pour les 10 prochaines années ! // Mathilde Kurtz Rédactrice web CES ARTICLES PEUVENT VOUS INTÉRESSER : Et si la clé du bonheur, c'était de faire quelque chose par soi-même ? >> Lire l'article Nouvelle fonction : les notifications ! >> Lire l'article Ajoutez les comptes e-mail G Suite ou Microsoft Office 365 à votre site ! >> Lire l'article //
>> Lire la suite